5 astuces pour éviter le plastique dans votre Cuisine Nolte

Concevoir une cuisine, cela prend du temps !

Il se loge dans nos salles de bains, dans nos jardins, mais aussi dans nos cuisines !


 

Mais après tout, où est le mal d’utiliser du plastique ? Sa fabrication nécessite des procédés très polluants, qu’il a une durée d’utilisation très courte et peut s’avérer mauvais pour la santé dans certains cas. Il est aussi dans la plupart des cas non biodégradable, et lorsqu’il est enfoui ou incinéré en tant que déchet, il est extrêmement polluant. Sans oublier que les emballages laissés dans la nature causent la mort de centaines d’animaux chaque année…

 

Heureusement, il est encore possible d’inverser la tendance ! Notamment en adoptant quelques gestes simples et efficaces à court et à long terme.


Les emballages plastiques sont morts ? Revenons aux bocaux en verre ! En plus d’être très utiles, pratiques et écolos, ils apportent une touche vintage à votre cuisine.

 

Pour aller plus loin, dites adieu aux bouteilles, aux couverts en plastique et aux éponges traditionnelles ; les solutions DIY sont la pour vous aider.

1- Les bocaux

Remplacer tous les contenants plastifiés par des bocaux en verre. Plus durable et écologique que le plastique, le verre conserve remarquablement bien les aliments. Une astuce zéro déchet qui ne vous coûtera rien ! Notamment si vous gardez les pots de confitures ou les conserves.

2- Les sacs plastiques

Pour limiter leur consommation utilisez des sacs en tissu réutilisables. Disponibles en différents formats, ils peuvent recueillir toutes les courses, même celles des familles nombreuses. Autre option proposée par des coopératives et des magasins bio : les cagettes en bois. Très pratiques, elles sont mises à disposition des clients dans de plus en plus de boutiques.
3- Opter pour le vrac

Placés dans de grands étuis transparents, les aliments en vrac sont disposés à la vue de tous. Pas de mauvaise surprise, les produits sont tels que vous les voyez !  Ces produits bruts s’avèrent généralement moins coûteux.

4- Stop aux bouteilles en plastique

Comment participer à la diminution de ces déchets polluants ? En stoppant sa consommation d’eau en bouteille, tout simplement ! Un réflexe difficile à adopter, notamment dans les zones géographiques où l’eau du robinet est potable, mais imbuvable. Votre eau n’est pas trop chlorée? Oubliez les packs lourds, et passez aux gourdes en inox ou aux carafes en verre ! Ajoutez un peu de charbon actif pour capturer les impuretés, et le tour est joué !

5-Cuisiner des produits frais

Les aliments qui demandent beaucoup d’emballages sont souvent des produits transformés, ou encore des plats surgelés. Pour éviter la surconsommation de plastique, misez plutôt sur des articles frais, comme les fruits et les légumes, puis… cuisinez ! Même les mets préparés par les plus grandes enseignes de produits prêts-à-manger ne vaudront jamais ceux concoctés avec amour dans votre fidèle cocotte. Vous n’avez pas de temps à perdre aux fourneaux ? Comptez sur des alliés de choix pour vous épauler : les robots culinaires !